Les essentiels
Carte interactive
13 communes
Nos sites

La Brède

Frontière entre le monde urbain et une zone rurale au fort caractère

  • 23,28 km²
  • 4 672 habitants en 2019

À l’est, elle enjambe un peu l’autoroute A62, élément majeur de sa grande attractivité résidentielle. À l’ouest, elle s’ouvre aux vignobles des Graves et au massif forestier des Landes. Frontière entre le monde urbain et une zone rurale au fort caractère, La Brède offre à ses habitants une indéniable qualité de vie. Pour les autres, elle est souvent, d’abord, la patrie de Montesquieu.

Le patrimoine historique de La Brède est bien sûr dominé par la présence du Château de Montesquieu et de son domaine. Mais l’architecture typique du centre bourg et son église caractéristique (portail médiéval, clocher tétramorphe, statuaire…) ou les paysages naturels, valent également le détour !

Les aménagements urbains réalisés par la municipalité ces dernières années ont pour objectif de valoriser ce patrimoine urbain et rural : aménagements paysagers de l’entrée de ville, création de cheminements doux le long des axes principaux et secondaires, réaménagement du centre bourg, restauration extérieure de l’église, politique de fleurissement…

La patrie de Montesquieu : Charles Louis de Secondat, Baron de Montesquieu, philosophe et auteur des Lettres persanes et De L’esprit des lois a marqué le siècle des Lumières. Il est né à La Brède en 1689, il y a toujours vécu et c’est là qu’il a écrit la plupart de ses œuvres, en témoigne encore aujourd’hui son immense bibliothèque.

Lieux à voir

Le château

Ses origines remontent au XIe siècle au moment où la famille de La Lande apparaît à La Brède. En 1419, le château est remanié pour lui donner son aspect actuel avec son gros donjon, les trois ponts-levis et ses importantes douves en trois fossés successifs. Le château entre dans la famille de Montesquieu en 1686, apporté en dot par Marie-Françoise de Pesnel lors de son mariage avec Jacques de Secondat. Au décès de son père, Montesquieu hérite de la baronnie familiale, dont le Château de La Brède. Très attaché à celui-ci, « (...) ce papillon que j’ai dépouillé de ses nymphes », il en parle souvent à ses amis dans ses correspondances : « c’est le plus beau lieu champêtre que je connaisse. », « (...) vous me parleriez de toute l’Europe, moi je vous parlerais de mon village de La Brède (...) ». 
Aujourd’hui, au cœur de son parc arboré de 150 hectares, il est ouvert à la visite du 17 avril au 11 novembre.

Une tradition

La fête de la Rosière

Depuis 1824, tous les ans, le Village désigne la jeune fille de 18 ans la plus méritante. La tradition se perpétue avec toujours autant d’enthousiasme au moment du solstice d’été et donne lieu à une fête qui rassemble toutes les générations.

Le maire et les élus communautaires

Vice-président

Michel DUFRANC

  • Maire de La Brède
  • Vice-président de la commission économie

Conseiller Titulaire

Alexandre DE MONTESQUIEU

Conseiller Titulaire

Corinne MARTINEZ

  • Conseillère départementale

Conseiller Titulaire

Sylvie OHRENSSTEIN-DUFRANC

Sur la commune de La Brède